Language:   nl | fr | en | de
Join us

PMO: Problems with the payment of salaries, pensions & allowances - 2009, April 24

PMO: Problems with the payment of salaries, pensions & allowances

As a result of contacts with many colleagues about payments of salaries, pensions and allowances, CONF-SFE has recently written to Ms Deshayes, director of PMO, requesting that action be taken to find solutions as rapidly as possible (see copy overleaf).
In her reply Ms Deshayes assured us that all precautions had been taken but certain "anomalies" could not been prevented. She further assured us that during the next months the situation should definitely normalise.

We are certainly willing to belief Ms Deshayes' assurances but insist that this improvement must occur within weeks rather than months and address, in particular, the following complaints:
•    Reductions in pension payments without any reasons
•    Mistakes in salary calculations
•    Delay in school allowances (allowances still not paid in 01/2009 for requests introduced in 10/2008)
•    The delay of the compensation payment of the so-called "transcategoriels"

We are also concerned that in many cases it has not been possible to provide adequate replies to individual concerns and requests of colleagues. CONF-SFE hopes that practical solutions can be found as quickly as possible. The question arises why other IT systems (Sysper 2, MIPS) are working on their own but not in connection with IRIS.  CONF-SFE will continue to press for action on this issue which is of crucial importance for all colleagues and will keep you informed of the results of our actions.


Suite à des nombreux contacts avec les collègues au sujet du paiement des salaires, des pensions et des indemnités, la CONF-SFE a récemment écrit à Mme Deshayes, Directeur du PMO, demandant qu'une action soit entreprise afin de trouver  des solutions aussi rapides que possible (voir verso).
Dans sa réponse Mme Deshayes nous a assuré que toutes les précautions ont été prises mais qu'on ne peut empêcher certaines anomalies. Elle nous a de plus assuré que la situation serait définitivement normalisée durant les prochains mois. Nous sommes parfaitement prêts à accepter les assurances de Mme Deshayes mais nous insistons pour que cette amélioration se produise dans les semaines plutôt que dans les mois qui viennent et traite, en particulier, les plaintes suivantes :
•    Des réductions dans le paiement des pensions sans aucune raison,
•    Des erreurs dans le calcul des salaires,
•    Des retards dans le paiement des allocations scolaires (des paiements non effectués en 01/2009 pour des demandes introduites en 10/2008),
•    Le retard dans les paiements compensatoires pour les "transcatégoriels".

Nous nous interrogeons aussi sur le fait que dans de nombreux cas, il n'a pas été possible de fournir une réponse adéquate aux préoccupations et demandes individuelles des collègues.  La CONF-SFE espère que des solutions pratiques pourront être mises en œuvre aussi vite que possible. On se demande pourquoi d'autres systèmes informatiques (Sysper 2, MIPS) fonctionnent correctement de manière indépendante, mais pas en lien avec IRIS. La CONF-SFE continuera à pousser à une action urgente dans ce domaine qui est d'une importance cruciale pour tous les collègues, et vous tiendra informés des résultats de ses démarches.

                    LE COMITE EXECUTIF – THE EXECUTIVE COMMITTEE

Back
Webdesign Sanmax