Fit @ Work


Is your job killing you?

Why it's time we paid employees to exercise at work.

According to death statistics published by the WHO in January 2017, the top three killers worldwide are heart disease and stroke, cancer and chronic lower respiratory diseases. Far too many of these deaths were preventable.

It is no secret that regular exercise and a good diet can dramatically reduce these death rates.

Nonetheless, a large majority of Commission staff don't get the recommended amount of exercise each week (2.5 hours of moderate fitness activity or 1.15 hours of vigorous activity).

Given how critical fitness is for overall health, and knowing that we spend a large majority of our lives at the workplace, it is important to convince staff to exercise.

Since the Commission introduced the 40 hours work week, it has become a real personal challenge, even impossible, to combine work life-private/family life balance during the week and find the time to work on your health.

DG HR recently presented its Health and Wellbeing Action Plan 2017-2020, including an impressive series of Fit@work activities. Well done DG HR, but according to SFE, this action is missing at least one major objective: promoting Fit@work time.

Introducing 2 hours of exercise per week into the workday would lead to a noticeable reduction in absences.

Employees who spent 30-60 minutes outside core working hours exercising report an average performance boost of 15%.

Employees return from workouts refreshed and better focused on their jobs. The time spent during the exercise is compensated by better productivity. Healthy, active employees take fewer sick leave and are more energetic at their workplace.

A lot of private companies and administrations have already introduced promoting measures for their employees to dedicate some working time for their health.

SFE asks DG HR to review its Action Plan 2017-202 by adding the most important Fit@work action to its list :

the possibility for staff to dedicate up to 2 hours of their 40 hours weekly working time to Fit@work (to be taken outside core time working hours and to be monitored through the flexitime registration system).

Votre travail a-t-il raison de vous?

Pourquoi il est temps que les employés fassent de l'exercice au travail.

Selon les statistiques sur les décès publiées par l'OMS en janvier 2017, les trois principales causes de mortalité au niveau mondial sont les maladies cardiovasculaires, les accidents vasculaires cérébraux, le cancer et les maladies respiratoires chroniques. Beaucoup de ces décès peuvent être évités.

Ce n'est pas un secret qu'une pratique régulière du sport et une bonne alimentation peuvent réduire considérablement ces taux de mortalité.

Néanmoins, une grande majorité du personnel de la Commission ne pratique pas le minimum recommandé d'exercice physique chaque semaine (2,5 heures d'activité physique modérée ou 1,15 heure d'activité plus intense).

Compte tenu de la nécessité de pratiquer régulièrement des activités physiques pour une bonne santé et en sachant que nous passons une grande majorité de notre vie au travail, il est important de convaincre le personnel de pratiquer une activité régulière.

C'est évident! Mais depuis que la Commission a mis en œuvre la semaine de travail de 40 heures, il est devenu très compliqué, voire impossible, de parvenir à un équilibre vie professionnelle / vie privée / vie familiale pendant la semaine et de combiner tout cela avec une activité physique bénéfique pour la santé.

La DG RH a récemment présenté son Plan d'action pour la santé et le bien-être 2017-2020, incluant une série impressionnante d'actions Fit @ work. Il s'agit d'une bonne initiative, mais selon le SFE, il manque un élément essentiel dans ce plan : le TEMPS ! .

Ainsi, intégrer 2 heures d'exercice par semaine dans la journée de travail entraînerait une réduction notable des absences.

Les collègues qui passent 30 à 60 minutes de leurs heures de travail pour faire de l'exercice sont plus performant en moyenne de 15%.

De même, les collègues qui reviennent des séances d'entraînement sont plus concentrés. "Le temps dédié" à l'activité physique est finalement récupéré en termes de productivité améliorée. De fait, le personnel actif qui est en bonne santé prend moins de jours de maladie et est plus dynamique à son poste.

De nombreuses sociétés et administrations publiques dans les états membres ont déjà introduit des mesures de promotion du sport pour leurs employés afin qu'ils puissent consacrer du temps de travail à leur santé.

Le SFE demande à la DG RH d'examiner son plan d'action 2017-2020 en ajoutant l'action Fit @ work la plus importante à sa liste :

la possibilité de consacrer jusqu'à 2 heures de son temps de travail hebdomadaire au Fit @ work (à prendre en dehors de la plage fixe du temps de travail et à intégrer aux horaires dans le flexitime).

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
EN Version

Visitors:

RSS Feed

Realised by JOUAN Cyril

Contact the Webmaster

Copyright © 2016, Syndicat SFE

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey YouTube Icon

Thank you!

This website is not suitable for GSM / Smartphone for now.

It is however possible to navigate on your smartphone with the "Computer version" parameter of your browser.